La consommation expliquée aux enfants

Le temps des fêtes est terminé, nous venons de traverser la période de consommation la plus intense de toute l’année. Nous consommons parfois avec modération, parfois avec excès, mais est-ce que nous nous préoccupons d’éduquer nos enfants à le faire intelligemment et de façon responsable?

Tout d’abord, ce n’est pas un secret pour personne, les enfants apprennent des adultes qui les entourent. Ils nous prennent en exemple et si nous avons des mauvaises habitudes de consommation, ils risquent de développer un comportement semblable très tôt dans leur vie de consommateur. S’ils remarquent que nous achetons sans vraiment nous soucier des prix et de l’origine des produits, il est fort probable qu’ils ne s’en soucient pas plus que nous. Avant de leur parler de consommation responsable, la première chose à faire est de s’assurer qu’ils aient quelques notions sur la valeur de l’argent.

C’est avec des sous qu’on fait des dollars

À l’épicerie, lorsque j’y trimballe ma marmaille, j’aime les laisser choisir des produits. Disons que ça motive leur intérêt à me suivre dans cette activité familiale qui ne les emballe pas toujours. Par contre, je prends le temps de leur montrer la différence entre deux produits si, par exemple, un format est en promotion et l’autre non. Même s’ils sont trop petits pour faire le calcul eux-mêmes, ils sont assez grands pour comprendre mon raisonnement si je leur explique les avantages de prendre un produit plutôt qu’un autre. Il y a souvent des attrapes qui sont là dans le but d’influencer des choix qui ne sont pas nécessairement les meilleurs pour notre porte-feuille, l’environnement ou bien notre santé. Lire les étiquettes sans tomber dans l’excès et prendre le temps de comparer sont des habitudes que les enfants garderont dans le futur.

ouistitine épicerie

Ouistitine à la boutique Signé Local par Rosalie Deschênes-Grégoire

Les départements de Marketing des grandes entreprises l’ont compris depuis longtemps, les enfants sont une cible alléchante à séduire et ils sont exposés très jeunes à toute sorte de tentation même si maintenant les publicités s’adressant aux enfants à la télévision sont plus réglementées que par le passé. Comme ils seront donc tentés par une multitude de produits et de services différents et que l’argent ne pousse pas dans les arbres, il est important de leur inculquer rapidement la valeur de celle-ci. Comme disaient nos grands-parents: «C’est avec des sous qu’on fait des piastres!» Bon, les sous n’existent plus, mais le principe demeure!

La notion de valeur par le renforcement positif

À la maison, nous avons instauré un système de récompenses qui leur permet de voir que lorsque nous désirons quelque chose, il faut travailler pour l’obtenir. En effet, pour un bon comportement, ils accumulent des pierres précieuses dans un vase. Lorsqu’ils ont atteint la limite fixée, ils ont droit de se choisir une surprise de valeur raisonnable ou une activité. Grâce à cela ils comprennent plus facilement quand nous leur disons que nous, comme parent, nous devons travailler fort pour gagner nos sous. Il ne s’imagine pas qu’il faut seulement aller dans un guichet automatique et que celui-ci nous donne tout l’argent dont nous avons besoin. Donc tout en renforçant certains comportements, ils apprennent en plus à gérer leur petit pécule si précieusement amassé. Vous ferez une pierre deux coups avec cette astuce! Jouer au magasin ou au marchand de fruits et légumes est aussi une façon agréable pour les enfants d’apprendre sur les notions de valeurs de l’argent.

Les belles combines magasin général

Le magasin général des Belles combines

Une fois que les enfants ont commencé à comprendre la valeur de l’argent, il est souhaitable aussi de parler de consommation responsable. Les magasins à 1$ et les grandes surfaces ne seront peut-être pas bannis de vos habitudes de magasinage, mais il est important aussi de faire la différence entre un produit local, fabriqué par des gens d’ici, en le comparant à tout ce qui est importé. Quand un jouet acheté à petit prix brise après 2-3 utilisations, pourquoi ne pas en profiter pour parler de qualité versus quantité?

Les enfants sont brillants et ils comprennent vite qu’ils ont avantage à attendre un peu plus longtemps pour avoir un jouet équivalent de meilleure qualité avec lequel ils pourront jouer des heures et des heures sans avoir peur de le briser. Pourquoi ne pas leur expliquer que lorsque nous achetons un produit local, nous encourageons quelqu’un qui habite près de chez nous à bien gagner sa vie? Leur expliquer qu’ils contribuent ainsi à donner du travail et un salaire à des gens près de chez nous leur fait réaliser que c’est important de regarder la provenance des produits que nous achetons.

Expo Fait au Québec par Rosalie Deschênes-Grégoire

Magasiner dans des endroits différents

Au lieu de toujours faire la tournée des centres commerciaux, pourquoi ne pas chercher s’il y a un marché, une exposition ou autre événement regroupant des créateurs québécois près de chez vous? Nous venons de traverser une période de l’année très propice à ce type de salons, mais il y en a dans les différentes régions du Québec tout au long de l’année quand l’on cherche un peu. Il y a souvent des activités pour enfant prévues lors de ces événements, alors petits et grands y trouvent leur compte.

En terminant, n’oubliez pas que vos enfants sont les consommateurs de demain. En leur inculquant le plus tôt possible des valeurs de consommation axées sur l’achat réfléchi, ils deviendront des consommateurs responsables et vigilants.

Couverture: Ouistitine à la boutique Signé Local par Rosalie Deschênes-Grégoire

Achat localconsommation responsable/durableConsommation responsable