Valanga

C’est en plein cœur de Saint-Hyacinthe, dans les locaux que l’entreprise occupe depuis sa fondation que nous avons rencontré Joëlle Royer, propriétaire de l’entreprise Valanga depuis 2011. Entre les derniers préparatifs de livraison pour les magasins et la séance photo web pour la nouvelle collection AH2017, c’est en toute simplicité que Joëlle nous a raconté l’histoire de Valanga et son parcours professionnel.

Valanga

Crédit: Valanga

La petite histoire

Fondée en 1994 par Jean Levasseur et sa femme, la marque de manteaux nordiques Valanga s’est bâtie, au fil des années, une belle réputation en sol québécois et canadien. Conçus à partir d’isolants chauds et légers, les manteaux sont entièrement fabriqués au Québec, dans leur usine de St-Hyacinthe.

En 2011, après des études universitaires en architecture et en design et quelques années à la tête de l’entreprise familiale dans le domaine du camping, Joëlle était à la recherche d’un nouveau défi lorsque l’opportunité de rachat de l’entreprise Valanga se présenta à elle. C’est sans hésitation qu’elle décida de sauter à pieds joints dans cette aventure et de faire revivre une marque d’ici à fort potentiel qui risquait de s’éteindre à la suite du départ à la retraite de ses fondateurs.

Bien que ce changement de parcours ait pu en surprendre plus d’un à l’époque, ce fut l’occasion parfaite pour Joëlle de renouer avec ses premiers amours, le design et le côté technique du dessin de patrons.

valanga

Crédit: Ariane Lessard

Une entrepreneure confiante

Après plusieurs minutes de discussion sur la reprise de l’entreprise et les défis engendrés à l’époque, nous étions surpris de constater à quel point la décision de rachat de l’entrepreneure semblait s’être fait simplement et sans trop de stress. Joëlle explique : «j’arrivais d’un autre domaine et le saut dans cette nouvelle industrie apportait de beaux défis». La transition s’est faite avec stabilité, épaulée par les anciens propriétaires et en conservant la même structure et les mêmes employés. S’en est suivit plusieurs apprentissage au niveau plus technique, puisque c’est l’ancien propriétaire qui était en charge à l’époque: les matériaux et isolants utilisés, la méthode de coupe des tissus, etc.

Six ans plus tard, Valanga partage toujours les mêmes valeurs qu’elle partage depuis sa création et ne compte pas changer : «Certains clients viennent en magasin avec des manteaux qu’ils ont achetés 15 ans auparavant. Peu importe l’année de fabrication, nous effectuerons toujours les réparations nécessaires sur les manteaux, parce que nous trouvons que c’est important».

Valanga

Crédit: Valanga

Toujours savoir s’adapter au marché

Dans le but de répondre aux besoins de sa clientèle, Valanga travaille année après année pour présenter sur le marché des manteaux performants qui garderont ses clients au chaud, peu importe les intempéries. L’entreprise travaille sur des coupes plus actuelles pour sa clientèle et vient tout juste de lancer une nouvelle collection de manteaux en duvets.

Encore aujourd’hui, la production des manteaux se fait entièrement au Québec. Le design des manteaux, la coupe et la finition sont réalisés dans l’entrepôt-usine de Saint-Hyacinthe, alors que le travail de couture et de rembourrage est sous-traité dans trois usines de production québécoises.

Valanga a également mis en ligne son site web transactionnel il y a un an afin de rejoindre plus facilement une clientèle qui n’a pas accès à un réseau de détaillants à proximité. Bien que l’entreprise se concentre principalement sur le marché du Québec, des développements se font présentement en Ontario ainsi que dans l’Ouest du Canada.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la nouvelle collection dans le Lookbook 2017.

Si vous désirez en savoir plus sur cette entreprise, visitez leur fiche membre!

Révisé par Louise

Couverture: Valanga

Achat localau coeur de l'entreprisemode localeHiverManteauMode localValanga