NOEMIAH, L’EXPRESSION DE LA FÉMINITÉ

C’est une chance que nous avons, en tant que collaborateur de Signé Local, de pouvoir entrer en toute intimité dans l’univers des créateurs d’ici et de vous les faire découvrir. Rien n’est plus inspirant que de discuter avec des entrepreneurs locaux de leurs projets, de leurs rêves et de leurs motivations.

J’ai découvert la marque Noémiah il y a quelques années par l’entremise d’une ancienne collègue de classe. Je suis ainsi de près l’évolution de la marque depuis ses tout débuts. Tombée de prime abord sous le charme de ses bijoux ornés de plumes, mon cœur a fondu pour la marque dès le lancement de la première collection de prêt-à-porter en 2015. Les coupes minimalistes et modernes, ainsi que la féminité des collections, m’ont toujours fait craquer.

Lors d’une entrevue téléphonique avec Noémie Vaillancourt, je suis également tombée sous le charme de la fondatrice de la marque; une femme tout en douceur dont la passion transparaît, même à l’autre bout du fil.

NOEMIAH, L’EXPRESSION DE LA FÉMINITÉ

crédit : Noémiah

EXPRIMER SA CRÉATIVITÉ

Titulaire d’une maîtrise en littérature de la langue française, Noémie a fait son entrée dans l’industrie de la mode sans vraiment le planifier. D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours aimé créer. Son grand-père étant peintre, il lui a transmis cet intérêt pour le « fait main ». Passionnée de mode et grande consommatrice de bijoux, elle a commencé par créer ses propres pièces en utilisant principalement les plumes. Petit à petit, elle les a mises en vente et Noémiah a vu le jour en 2008.

Poursuivant dans cette voie, Noémie a suivi une formation de trois ans en couture et dessin de patron à l’école des métiers des Faubourg-de-Montréal. Suivirent deux stages auprès de designers, dont le designer Travis Taddeo. Durant ce stage, Noémie a compris qu’elle pouvait, elle aussi, être designer. Elle a mieux compris la physionomie féminine et la manière dont elle pouvait créer par elle-même. Elle a finalement lancé sa première collection de prêt-à-porter au printemps 2015.

NOEMIAH, L’EXPRESSION DE LA FÉMINITÉ

crédit : Noémiah

EXPRIMER SA LIBERTÉ

Pour chacune de ses collections, Noémiah prend plaisir à collaborer avec des artistes et illustrateurs locaux. Ensemble, ils créent les imprimés et les broderies qui se retrouvent sur les pièces des collections. C’est l’un des aspects de son travail que Noémie préfère. Les possibilités de création sont infinies et permettent à la designer de s’exprimer librement.

« Le processus créatif part la plupart du temps d’une couleur, d’une idée et se transforme tranquillement en collection. »

Noémiah, ce sont des pièces qui traversent le temps à la façon de la designer, ce sont des pièces simples et modernes que l’on se plaît à collectionner. Trouvant que la mode dans sa forme manque d’humour, Noémie se plaît à ajouter une touche plus fantaisiste et magique à ses créations. On la reconnaît d’ailleurs pour ses pièces aux imprimés accrocheurs et ses broderies en collaboration avec des artistes.

NOEMIAH, L’EXPRESSION DE LA FÉMINITÉ

crédit : Noémiah

Désirant conserver cette liberté de création qu’elle adore tant, Noémie refuse de se confiner au schéma « normal » des lancements de collections. Elle présente donc différentes collections de quelques pièces seulement au gré de ses envies.

2022, UNE ANNÉE MARQUANTE POUR LA MARQUE

« Je suis privilégiée de pouvoir m’exprimer à travers la mode de manière aussi libre. Je me garde du temps pour rêver: quelque chose d’excitant se matérialise peu à peu et m’habite tous les jours. Je l’ai évoqué quelquefois sur mes réseaux sociaux, c’est un grand projet auquel je réfléchis depuis les deux dernières années et qui prendra forme en 2022. »

Nous vous invitons à suivre Noémiah sur les réseaux sociaux de Noémiah ou à vous inscrire à l’infolettre afin d’être informé des projets que la marque nous réserve !

Pour en savoir plus sur la marque, rendez-vous sur sa page de membre!

COUVERTURE: Crédit Noémiah

Revisité en janvier 2022 par Ariane Lessard

au coeur de l'entreprisemode localeConsommation responsableMode locale